Un impact croissant, un changement moteur

Productivité

Pour préserver l'avenir du cacao, nous devons augmenter le rendement à l'hectare. En même temps, nous devons aider les cultivateurs et les cultivatrices à gagner un meilleur revenu et assurer un approvisionnement durable.

De meilleures pratiques de production de cacao sont nécessaires pour aider à sécuriser les revenus des ménages et veiller à ce que la culture du cacao soit une option viable pour la prochaine génération de cultivateurs - compris les jeunes femmes.

Ainsi, parallèlement aux initiatives de développement communautaire dans les régions productrices de cacao en Afrique, la Fondation se concentre sur la formation et le soutien destinés à améliorer la productivité - première étape vers l'amélioration des moyens de subsistance des cultivateurs et de leurs communautés, et l'élimination de la pauvreté extrême.

En savoir plus sur la formation des cultivateurs et cultivatrices et les programmes de soutien aux agriculteurs pour améliorer la productivité.

Lorsque vous vous occupez d'un cacaoyer, c'est comme si vous vous occupiez de votre famille. Vous le considérez comme l'un de vos propres enfants - et vous lui donnez le même amour, la même attention et la même nourriture, afin que vous puissiez avoir une ferme prospère et une famille prospère".

Brega Bi Kouadio Appolinaire, Cultivateur de cacao, Côte d’Ivoire

Formation des cultivateurs et cultivatrices

Avec nos partenaires, nous utilisons une infrastructure de formation solide pour développer et faire évoluer les compétences des cultivateurs et des cultivatrices.

Accréditation des formateurs et formatrices

Nos formateurs et formatrices de cultivateurs et cultivatrices passent par un processus d'accréditation intensif couvrant l'agronomie, l'agriculture en tant qu'entreprise et la formation des adultes. Cela leur permet d'améliorer leurs connaissances et leur confiance et d'accroître leur niveau de crédibilité. Ils peuvent ensuite montrer l'exemple et encourager l'adoption des meilleures pratiques.

Écoles pratiques d'agriculture

Des formateurs accrédités organisent des écoles pratiques d'agriculture (FFS) tout au long de l'année afin d'aider des groupes de cultivateurs et de cultivatrices de cacao à adopter de bonnes pratiques agricoles. Ainsi ils peuvent augmenter leur rendement, leurs revenus et leurs moyens de subsistance.

Les FFS proposent des modules de formation variés afin de perpétuer le partage des connaissances et d'inciter les cultivateurs et les cultivatrices à s'y rendre régulièrement. En plus des sujets agricoles, les modules de formation comprennent également des sujets qui sont essentiels pour assurer la résilience des agriculteurs et agricultrices, tels que l'alphabétisation fonctionnelle et les compétences commerciales.

Ce n'est pas seulement quelque chose que je fais pour l'argent, c'est quelque chose dont je suis vraiment fier. En suivant la formation, on apprend une bonne éthique de travail, et cela nous donne de la satisfaction pour notre travail".

Brega Bi Kouadio Appolinaire, Cultivateur de cacao, Côte d’Ivoire

Parcelles de démonstration

Les parcelles de démonstration encouragent l'apprentissage en présentant une série de méthodes agricoles innovantes - notamment le compostage, la taille, l'utilisation d'engrais et la protection des cultures, ainsi que la réhabilitation et la diversification des cultures.  Ces parcelles permettent de démontrer les avantages de ces techniques aux cultivateurs et aux cultivatrices et les encouragent à mettre en œuvre des pratiques nouvelles et efficaces.

Programmes d'enseignement

Dans le cadre d'un cycle de deux ans, tous les cultivateurs et cultivatrices enregistrés sont formés afin de renforcer leurs capacités et de les sensibiliser aux pratiques de production durable du cacao. La formation comprend les sujets suivants :

Bonne pratique agricole

Désherbage

Le contrôle des mauvaises herbes est essentiel pour les cacaoyers pendant les trois premières années de leur développement. Les cultivateurs et les cultivatrices sont formés aux techniques de désherbage manuel afin d'assurer les meilleures conditions de croissance possibles. C'est a dire un maximum de nutriments et d'espace pour les racines et un minimum de sites de reproduction pour les insectes nuisibles.

Gestion de l'ombre

L'ombre est importante à tous les stades de la croissance. Les cacaoyers ont besoin d'environ 75 % d'ombre pendant les stades de développement  juvéniles à 25 % après la maturité. Les cultivateurs et les cultivatrices sont formés aux différentes techniques de gestion de l'ombre, comme la culture intercalaire.

Gestion des parasites et des maladies

Les exploitations de cacao doivent être contrôlées régulièrement pour détecter les parasites et les maladies. Les cultivateurs et les cultivatrices apprennent des mesures préventives, comme l'enlèvement et l'élimination précoces des gousses noires en les enterrant ou en les brûlant. Les pesticides ne doivent être utilisés qu'en dernier recours.

Taille

Les cultivateurs et les cultivatrices sont formés aux techniques d'élagage, car celles-ci permettent d'améliorer la circulation de l'air autour et à l'intérieur de l'arbre, de réduire le risque d'infestations de parasites et de maladies, de façonner l'arbre pour faciliter la récolte, d'équilibrer l'efficacité énergétique entre les feuilles et les gousses et de permettre à une plus grande quantité de lumière solaire de filtrer à travers la canopée. Tout pour enfin augmenter la productivité.

Voir, c'est croire

Souvent, il faut des preuves pour croire à de nouvelles pratiques. Dans l'une des communautés où nous travaillons, un agriculteur était tellement choqué que le tailleur a coupé les branches qui produisaient encore des gousses, qu'il l'a chassé à mi-chemin de son travail. Des mois plus tard, lorsque le cultivateur a vu que ses arbres taillés étaient plus vigoureux et donnaient plus de fruits, il a supplié le tailleur de revenir. Résultat : un agriculteur heureux qui croit maintenant aux preuves qu'il a pu constater par lui-même : la taille est bonne pour le rendement des cultures, bonne pour la santé des arbres et bonne pour les affaires. Nous encourageons les jeunes de la communauté à devenir des élagueurs et élagueuses experts, ce qui leur donne une compétence et une opportunité économique, et fournit un service important aux cultivateurs et cultivatrices locaux.​

Récolter

Les cultivateurs et les cultivatrices sont formés aux techniques de récolte appropriées. Il s'agit notamment d'optimiser le moment et la maturité de la récolte, d'utiliser les outils de récolte pour éviter d'endommager les coussins de fleurs et l'écorce, et d'ouvrir les cabosses de cacao pour extraire au mieux les fèves sans les toucher.

Rajeunir les exploitations

On apprend aux cultivateurs et aux cultivatrices que les cacaoyers qui produisent moins de 10 cabosses par an ou qui ont plus de 30 ans doivent être enlevés et remplacés par des plantules. Seul du matériel végétal de qualité supérieure doit être utilisé. Certains arbres peuvent également être taillés de manière drastique et éventuellement greffés pour les rendre à nouveau productifs.

Fertilité du sol

Lorsque la couverture du sol est insuffisante, les pluies peuvent emporter les sols, ce qui entraîne des crevasses et une perte de fertilité. En outre, la surexploitation des terres épuise le sol de ses éléments nutritifs essentiels. Les cultivateurs et les cultivatrices apprennent à lutter contre ce phénomène, par exemple en couvrant le sol et en y ajoutant des plantes.

La fondation Cocoa Horizons forme les cultivateurs et les cultivatrices à l'utilisation des cosses pour le compostage et des feuilles de bananier pour la fermentation. On leur explique également comment la culture des légumineuses peut servir comme culture vivrière tout en enrichissant le sol.

Bonne pratique environnementale

La formation en bonne pratique environnementale est axée sur la sensibilisation et la connaissance des pratiques agricoles durables qui peuvent être bénéfiques pour l'environnement.

Alphabétisation fonctionnelle

Si besoin est, les cultivateurs et les cultivatrices sont encadrés par des experts locaux afin de leur transmettre des compétences de base en matière de lecture, d'écriture et de calcul.

Protection des enfants

Le programme des écoles pratiques d'agriculture contient un module obligatoire sur le travail des enfants. L'objectif de ces formations est de sensibiliser les adultes aux problèmes du travail des enfants et de promouvoir la scolarisation des enfants.

Traçabilité

L'objectif est de mettre en place une chaîne d'approvisionnement transparente reliant directement les cultivateurs et les cultivatrices aux sites d'achat, illustrée par un système qui permet de suivre les fèves depuis l'agriculteur jusqu'aux entrepôts. Au début de la récolte, les cultivateurs et les cultivatrices sont formés à la mise en œuvre de ce système de traçabilité.

Qualité

La formation vise également à permettre aux cultivateurs et aux cultivatrices de répondre aux exigences de qualité du cacao et de commercialiser leur produit.

Santé et sécurité

La formation apporte aux membres du groupe les connaissances et les outils nécessaires pour assurer leur propre sécurité et celle des autres travailleurs et travailleuses agricoles afin de soutenir le bien-être de leurs communautés. La formation en matière de santé et de sécurité est dispensée dans le cadre d'un module enseigné dans les écoles pratiques d'agriculture.

Soutien aux cultivateurs et cultivatrices

Les primes aux cultivateurs et cultivatrices

Les clients des produits de cacao et de chocolat durables HORIZONS de Barry Callebaut paient une prime sur les volumes qu'ils achètent, dont une partie est versée directement aux cultivateurs et cultivatrices et aux groupes d'agriculteurs et agricultrices, ce qui augmente leurs revenus et leur permet d'investir dans leurs exploitations et leurs communautés. Le reste est utilisé pour renforcer l'autonomie des cultivateurs et des cultivatrices de cacao en soutenant la mise en œuvre de nos activités de durabilité du cacao.

Modèle de prestation de services aux exploitations agricoles

Modèle de prestation de services aux exploitations agricoles
Ce modèle facilite l'accès aux connaissances techniques (experts en taille), aux intrants (tels que les produits de protection des cultures et les engrais) et au matériel de plantation. Il s'appuie sur des partenariats avec des groupes de cultivateurs et des fournisseurs d'intrants.

Financement des cultivateurs et des cultivatrices

Developing innovative financing solutions and savings support enables farmers to invest in their farm and productivity. For example, mobile banking technology has been developed, which allows farmers to be paid remotely, safely securing their transactions and encouraging them to save.

Nous pensons que l'augmentation de la productivité est la première étape pour accroître les moyens de subsistance des cultivateurs et de cultivatrices et de rendre la culture du cacao une activité lucrative et attrayante pour les générations futures. 37% de la prime du produit HORIZONS est allouée à la formation à la productivité.